Assurance vélo : ce qu’il faut savoir

Le vélo s’incruste de plus en plus dans le quotidien de nombreux Français et le nombre d’engins vendus ne cesse de grimper. La bicyclette fait l’objet de convoitise puisque le prix de certains modèles peut atteindre 8.000 €. Ainsi, en France, ce sont environ 400.000 vélos qui sont dérobés chaque année. Des chiffres peu honorifiques qui poussent les cyclistes à renforcer la sécurité de leurs engins et à limiter les pertes financières en souscrivant à une assurance vélo. Qu'en est-il réellement ? Nous vous en disons plus dans les prochaines lignes.

Pourquoi souscrire à une assurance vélo ?

Pour être protégé en cas d’accident

Faire du vélo est une activité qui comporte certains risques, que vous soyez un amateur ou un professionnel. Un accident peut survenir pendant que vous profitez de votre engin à deux roues. La souscription à une assurance peut vous protéger en cas d’accident, car elle vous permet de bénéficier d’une couverture concernant les dommages corporels que vous pouvez subir.

Pour éviter une perte financière en cas de vol

Comme mentionné plus haut, le vol de vélo est un phénomène récurrent en France, surtout dans les agglomérations. Souscrire à une assurance vélo vous permet de compenser les pertes financières en cas de vol. Ce type d’assurance vous offre un remboursement en cas de vol de votre bicyclette, tout en tenant compte de la vétusté de l’engin. Avec cette indemnisation, vous pouvez facilement faire l'achat d'un nouveau vélo électrique ou classique.

Pour être protégé en cas de panne ou de réparation

Souscrire à une assurance vélo vous offre également une protection en cas de panne et de réparation. Ces sinistres sont fréquents et cette option est donc judicieuse. Il peut arriver que l’un de vos pneus soit crevé. Dans ce cas de figure, l’assurance peut prendre en charge votre rapatriement via un taxi, à votre domicile ou à votre lieu de travail. De plus, en cas de chute ou de casse, l’assurance peut s’occuper des frais de réparation.

Assurance vélo

Les garanties d’une assurance vélo

Les raisons de souscrire à une assurance vélo sont nombreuses et pour en bénéficier totalement, il convient de bien choisir celle qui répondra à votre besoin. Pour ce faire, nous vous donnons ici les principales garanties proposées par les assureurs.

La responsabilité civile

La responsabilité civile est une garantie qui couvre les dommages que votre vélo cause à d'autres personnes, à d’autres engins ou à des installations privées ou publiques. Cette garantie est comprise dans l’assurance multirisque habitation (MRH), pour les personnes qui utilisent leur vélo pour le déplacement et les loisirs. Pour les cyclistes professionnels, la responsabilité civile est incluse dans leur licence fédérale. Cette garantie peut vous aider dans plusieurs cas de figure. Notamment, en cas de renversement d’une personne sur une trottinette ou d’un piéton par exemple, la responsabilité civile peut intervenir. Elle intervient également lorsque le cycliste endommage le mobilier urbain ou une voiture, peu importe qu’elle soit stationnée ou en mouvement.

Les dommages matériels

La garantie relative aux dommages matériels est également proposée par les assureurs. Elle intervient lorsque votre vélo subit des dégâts lors d’un accident. Notons que les collisions avec d’autres engins (moto, vélo, voiture, scooter) pendant la circulation sont les cas les plus fréquents. Cette garantie intervient aussi lorsqu’il s’agit d’un acte de vandalisme, sans tentative de vol, ou d’incendie. À noter que certaines assurances n’incluent pas ce type de couverture dans leurs offres. 

En cas de dommages matériels, l’assurance applique un taux de vétusté pour compenser les dégâts. Le remboursement varie selon le montant du vélo déclaré lors de la signature du contrat d’assurance et peut atteindre 60 % de sa valeur. Rappelons que les vélos neufs ne sont pas concernés par l’application du taux de vétusté. Prenons par exemple le cas d’un coursier à vélo qui a acheté un vélo à 1500 €, il y a de cela 18 mois. Ce dernier a souscrit à une assurance vélo dont la franchise contractuelle s’élève à 200 €. En cas d’accident entraînant la destruction totale du cycle, la restitution sera amputée de 15 % de vétusté au prix du neuf. La prise en charge de l’assurance se fera donc en suivant ce calcul : 1500 € - 15 % - 200 €. L’assureur versera au coursier, 1075 € en guise de remboursement.

La garantie vol

En cas de vol de vélo, votre assurance multirisque habitation peut intervenir de façon limitée. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de souscrire à une assurance vélo spécifique. La garantie que la plupart des assureurs proposent permet de restituer le vélo volé, en tenant compte de certains critères. Par exemple, elle peut intervenir lorsque le vélo a été dérobé malgré le fait qu’il ait été protégé par un antivol agréé par l’assureur. Dans ce cas de figure, la perte financière est totalement compensée s’il s’agit d’un vélo neuf. Le cas échéant, la restitution se fera en fonction du taux de vétusté pour l'achat d'un nouveau vélo.

Les dommages corporels

En cas de dommages corporels avec un véhicule à moteur, lors d’un accident, vous êtes indemnisé par la responsabilité civile du conducteur. Cette garantie est valable pour les dommages corporels avec un piéton ou un cycliste. Toutefois, cela s’applique uniquement si vous n'êtes pas fautif. Le cas échéant, vous serez pris en charge par une garantie accidents de la vie incluse le plus souvent dans les assurances MRH.

Le dépannage et l’assistance

Souscrire à une assurance vous offre également la garantie de dépannage et d’assistance. Ainsi, elle est importante en cas de panne causant une mise hors d'état d’usage du cycle. Ainsi, cette garantie peut vous permettre d’emprunter un vélo à un tiers pour terminer votre course, sans débourser un sou. À noter que le contrat doit couvrir la cause du sinistre responsable de la panne. Si par exemple après une chute, votre vélo est endommagé et que votre assurance ne prend pas en compte ce sinistre, il n’y aura pas de dépannage.

Assurance vélo

Questions fréquentes

Quel est le prix d’une assurance vélo ?

Le prix d’une assurance vélo varie d’un assureur à un autre. Il dépend également des différentes couvertures et du nombre de garanties prises en compte. Il est donc difficile d’avoir une grille tarifaire exacte. Vous pouvez compter entre 3 euros par mois et 20 euros si vous avez un vélo électrique neuf qui coute autour de 800 euros. Toutefois, vous pouvez vous référer aux différents comparateurs d’assurance disponibles sur Internet pour avoir une idée des tarifs.

Où faire un devis pour une assurance vélo ?

Vous pouvez vous rendre directement chez un assureur pour avoir un devis. L’avantage avec cette option est que vous pourrez avoir de plus amples informations sur les points pris en compte. Vous pouvez aussi faire un devis sur les comparatifs disponibles sur Internet. Les sociétés d’assurance présentes sur Internet proposent aux visiteurs de faire un devis, via un formulaire disponible sur leurs sites.

L’assurance vélo est-elle obligatoire ?

La souscription à une assurance vélo est uniquement obligatoire pour les vélos électriques (VAE) dont la puissance est supérieure à 250 watts. Les autres types de vélos ne nécessitent pas une assurance. Mais en cas de dommages causés par le vélo, les réparations ou le dédommagement sont à votre charge, ce qui peut parfois s’avérer onéreux. Pour vous faciliter la tâche en ce qui concerne les petites réparations que vous pouvez effectuer vous-mêmes, vous pouvez vous servir d'un pied d'atelier vélo pour rendre la tâche plus aisée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.