Pied d’atelier vélo : Top 5 des meilleurs modèles

Amoureux des VTT, des vélos de cascades ou encore des vélos de villes ? Peu importe le type de cycle que vous utilisez, vous aurez sans doute besoin d’un pied d’atelier vélo. C’est l'un des produits indispensables, ou plutôt l'accessoire ultime pour l'entretien et la réparation votre vélo. Très tendance depuis quelques années, cet outil vient faciliter certaines tâches et permet de finir avec l’inconfort. De nombreux modèles de pied d’atelier vélo sont disponibles en stock dans les grandes surfaces et sur Internet. Nous en avons sélectionné les meilleurs, en fonction de leurs caractéristiques, de leurs coûts et de leur praticité. Voici, dans un premier temps, le top 5 des meilleurs pieds d’atelier vélo et ensuite les informations essentielles relatives à ces accessoires. La lecture de cet article vous permettra de vous faire un avis objectif.

Top 5 des meilleurs pieds atelier vélo

Park Tool PCS-9.3

Parmi les meilleurs pieds d’atelier vélo de notre liste, le Park Tool PCS-9.3 se tient à la première position, et ce, après plusieurs tests. Avant tout, ce modèle se présente comme un ensemble de 3 tubes, dont 2 servent de base et le troisième de tube pour fixer. Ces tubes sont en acier et en aluminium anodisé, ce qui garantit leur solidité et leur rigidité. Le montage de ce pied d’atelier vélo est très facile. Il est, en effet, équipé de plusieurs systèmes de serrage et de blocage simplifiés. Ce modèle est assez solide et stable pour supporter différents types de vélo.

Le Park Tool PCS-9.3 pèse 7,2 kg et a un socle ouvert qui donne un triangle de 92 x 92 x 121 cm. Cette base triangulaire assure l'équilibre de l’outil et lui permet de supporter des charges égales à 36 kg. Cette particularité permet à ce pied d’atelier vélo de suspendre les VTT et les vélos à assistance électrique sans problème. La pince de ce modèle est adaptée à plusieurs types de cadres. En fait, son diamètre peut atteindre les 7,26 cm. La taille de ce dernier-né de la marque Park Tool est à une hauteur réglable qui varie entre 0,99 m et 1,45 m. Aussi, la flexibilité de la pince permet au vélo fixé de faire une rotation de 360°, permettant donc de travailler facilement.

Ce modèle est disponible en stock sur Internet avec l'option de livraison, et dans les grandes surfaces au prix de 200 €

Contec Rock Steady

Comme son nom l’indique, ce modèle de pied d’atelier vélo est un rocher. Autrement dit, c’est un outil robuste, solide et léger, un parfait contraste. Le Contec Rock Steady est conçu avec de l’aluminium et du plastique, le tout pour un poids d’environ 5 kg. À première vue, il parait faible, mais ce qui est étonnant, c'est qu’il peut supporter jusqu’à 30 kg de charge. C’est un modèle haut de gamme spécialement fait pour les vélos de montagne et les VTT à assistance électrique. Il peut évidement porter tout type de vélo. Il a été lancé sur le marché pour les professionnels du cyclisme. Ce pied d’atelier vélo de bonne facture peut atteindre 1,5 mètre de haut et est facilement pliable pour un rangement discret. Équipé de deux supports à la base, le Contec Rock Steady n’a rien à envier à ses semblables au niveau du maintien en équilibre. Sa pince rotative à 360° est faite de puissante mâchoires capables de garder votre vélo en équilibre. En effet, la poignée de maintien est équipée d’un dispositif de serrage simple et rapide.

Ce modèle haut de gamme est disponible à partir du prix de 104 €.

Neatt CXWXC

Le Neatt CXWXC est un modèle qui offre à peu près les mêmes qualités que le pied d’atelier vélo précédemment cité. Il est équipé d’un trépied qui lui offre une parfaite stabilité. Cet outil peut supporter jusqu’à 27 kg de charge. Ce qui sous-entend qu’il est propice aux vélos à assistance électrique, aux VTT et aux vélos de villes. Le Neatt CXWXC est un outil flexible et facilement adaptable. Il est, en effet, doté d’une tige télescopique qui facilite sa mise en hauteur de façon proportionnelle à votre taille. Le matériau utilisé pour ce modèle est un alliage d’aluminium recouvert d’une couche protectrice. Cela dit, il est un peu plus léger que les pieds d’atelier vélo conçus en acier. La couche protectrice l’empêche de subir les dommages de la corrosion et de l’oxydation. Vous pouvez donc l'utiliser aisement pour le montage des pièces de votre VTT, mais aussi pour les autres vélos adaptés à la route de ville.

Autre chose, le Neatt CXWXC est équipé d’un plateau à outils avec des objets magnétisés, pour une utilisation simple. Il est, en outre, facile à ranger et à emporter grâce à chacune de ses barres qui est pliable. Niveau stabilisation, ce modèle de Neatt est équipé d’une pince avec rotation à 360°, qui s’adapte à différents types de cadre, sans pour autant les abîmer. Enfin, le trépied de ce modèle est antidérapant. Il est donc pratique pour travailler sur votre vélo, tout en étant sur des surfaces glissantes.

Ce pied d’atelier vélo idéal pour les amateurs de cyclisme est disponible en stock dans les différents points de vente à partir du prix de 87 €.

Neatt Oxygen

À la quatrième place de notre classement se tient le Neatt Oxygen, un modèle tendance apprécié pour sa praticité. Il est facilement pliable et n’est pas encombrant. De même, son montage ne nécessite pas de gros efforts. Mieux encore, le Neatt Oxygen est livré à 90 % plié. Ce modèle est considéré comme le plus stable des pieds d’atelier vélo grâce à sa base à trois branches. Il est pourvu d’une base en trépied qui ne s’affaisse pas sous le poids de la charge. Avec un poids total de 9 kg, cette fabrication de la marque Neatt peut supporter au maximum 25 kg de charge. Les différentes manettes de ce modèle sont de qualité supérieure de même que ses finitions.

Le Neatt Oxygen est aussi équipé d’une tablette pour le rangement des outils. Il est réglable de 1,20 m à 1,65 m de haut, ce qui est à la fois idéal pour les personnes de petites et de grandes tailles (1,90 m max). La pince du Neatt Oxygen peut pivoter à 360 degrés et peut accueillir les tubes ronds et plats. À ce niveau, il est conseillé de mettre une mousse entre les mâchoires de pour éviter que celle-ci ne fasse des rayures. Vendu au prix de 75 €, vous pouvez acheter ce pied d’atelier vélo dans toutes les surfaces appropriées. Certains magasins spécialisés le propsoent même en livraison.

Songmics

Le pied d’atelier vélo Songmics est un accessoire parfait pour les amateurs du cyclisme et les professionnels. Uniquement disponible en stock en couleur noire, ce modèle est entièrement constitué d’un alliage de fer et d’aluminium. Il est de ce fait résistant et solide, avec un poids de 4,9 kg. Le Songmics est paré pour supporter des charges allant jusqu’à 25 kg, ce qui en fait un pied d’atelier vélo idéal pour les VAE et les VTT. Les dimensions de ce modèle sont de 101 x 81 x 171 centimètres. Il est donc possible de le régler jusqu’à une hauteur de 1,71 mètre, pour travailler de façon confortable. Cet outil est doté d’une pince qui ne cause aucune rayure et aucune dégradation au vélo. En fait, la pince est recouverte de thermo-propylen rubber (TPR), une matière moelleuse à base de caoutchouc. Cette pince est réglable de 25 à 50 mm, pouvant ainsi s’adapter à des cadres non-cylindriques.

La pince du Songmics est rotative à 360°, avec une très bonne capacité de maintien de la charge. La particularité avec ce modèle est qu’il peut porter votre vélo de deux manières différentes, permettant ainsi de changer d’angle de travail facilement. Il peut tenir le vélo par la tige de la selle ou par le cadre, et ce, en restant en équilibre. Le montage et l’utilisation de ce modèle sont simples, car il est constitué d’un assemblage de détache rapide. Il se plie et se range facilement et peut être emporté partout sans être encombrant.

Ce modèle est disponible en stock au prix de 51 € environ.

Pied d'atelier vélo

Comment choisir un pied d’atelier vélo ?

Les pieds d’atelier vélo se comptent par centaines sur le marché des produits liés au cyclisme. En choisir un est loin d’être une opération anodine, dans la mesure où vous êtes tenu de trouver celui qui répond au mieux à vos besoins. Nous avons énuméré quelques critères de choix qui vous seront d’une grande utilité pour vous faire un avis. 

La facilité de montage et d’installation

Le premier critère à prendre en compte lors du choix d’un pied d’atelier vélo est sa facilité de montage et d’installation. Cela vous permettra de vous retrouver avec un outil simple à utiliser. Dans les faits, parmi les modèles en vente, certains sont conçus avec des systèmes de montage à visser. Parfois, le montage nécessite des outils, ce qui peut être à votre désavantage. Nous vous conseillons plutôt un support à blocages rapides. Ce système permet de fixer le cycle, de monter la base du support et de le replier dans un court laps de temps. De plus, le dispositif de blocage rapide est le plus adapté en extérieur, pendant les compétitions notamment.

La stabilité

Votre pied d’atelier vélo doit être solide et stable. C’est le seul moyen pour protéger votre cycle qui vous a certainement coûté une petite fortune et de vous protéger vous-même. La stabilité d’un pied d’atelier vélo dépend majoritairement de sa base. De façon générale, les bases à quatre appuis offrent plus de stabilité que celles à 3 et à 2 branches. En fait, le poids de la charge est reparti de manière égale sur chacune des 4 branches du socle. Les socles en métal plein sont plus solides et plus stables que les bases en plastique. Toutefois, certaines branches en métal sont recouvertes d’une couche de plastique et offrent une meilleure adhérence, donc un parfait équilibre. Le point négatif ici est que les modèles à 4 pieds sont encombrants.

Le système rotatif

Autre critère de choix important pour vous faire un avis, le système de rotation. S’il figure partis les critères de sélection d’un pied d’atelier vélo, c’est sans doute parce que certains modèles ne sont pas équipés de système rotatif. Celui-ci aide en effet à travailler sur le vélo sans faire d’efforts conséquents. La rotation permet de travailler sur chacun des accessoires de votre cycle, de la chaîne aux rayons, en passant par la selle. Nous vous conseillons un modèle rotatif de 360 degrés. À ce niveau, il faut mentionner que certaines boîtes rotatives ont tendance à coincer pendant votre travail. Il est à cet effet recommandé de ne pas trop serrer la clé pour éviter de coincer les joints.

La pince

Cette caractéristique est autant importante que les précédentes puisque la pince est le premier support du vélo. Une bonne pince est celle dont les mâchoires sont adaptées à plusieurs types de cadre. Pour cela, il faudra ignorer les pinces d’apparence cylindriques et opter plutôt pour les pinces à intérieur incurvé. Les pinces incurvées sont adaptées à plusieurs cadres, à savoir, les cylindriques, les profilés et les plats. Aussi faut-il que cet outil exerce une pression uniforme sur les différents cadres qu’elle reçoit. Il est également important de privilégier les pinces qui ne laissent pas de rayures sur les cadres. À cet effet, optez pour des mâchoires équipées de mousses.

Les réglages

Le choix d’un pied d’atelier vélo doit aussi prendre en compte les différents réglages. Il existe 2 types de réglage en général, à savoir le réglage de la hauteur de la tige du pied et celui de la pince. Pour faciliter le travail sur le vélo, il est impératif que la hauteur du pied soit proportionnelle à votre taille. Cela dit, une hauteur minimale de 1 m et maximale de 1,70 m, est recommandée. Ces mesures conviennent autant aux grandes personnes qu’aux personnes de petite taille. Un bon réglage de la hauteur de la tige vous permet de travailler sur votre cycle sans craindre les problèmes de dos. Quant au réglage de la hauteur de la pince, il permet d’accéder facilement à certains endroits de la bicyclette. Il faut donc choisir un pied d’atelier vélo avec un outil facilement ajustable.

Les accessoires

Choisissez également un pied d’atelier vélo qui a de bons accessoires. Cette option vous permet de faciliter toute réparation et intervention sur votre véhicule à 2 roues. Il existe de nombreux modèles équipés de manettes pour l’ajustement de leurs pinces. Ces accessoires vous permettent, en un tour de main, d’ajuster la pince et de manipuler la boîte de rotation du support. Il y a également des pieds d’atelier vélo qui sont livrés avec un plateau magnétique. Celui-ci sert à garder près de vous les instruments métalliques que vous utilisez pour toute réparation sur votre vélo. Aussi, il est idéal d'opter pour un modèle offert avec un sac, pour faciliter le transport. Vous avez la possobilité d'en demander la livraison, qui est parfois gratuite, lors de votre commande. 

La portabilité

Il ne sert à rien d’avoir un excellent pied d’atelier vélo, si vous ne pouvez l’emporter partout. La portabilité est donc un important critère de sélection. Optez donc pour un pied doté d’un socle facilement pliable, surtout si vous pratiquez du vélo en montagne ou si vous faites des compétitions. Les amoureux de road trip ont également besoin d’un pied d’atelier vélo facilement portable.

Quels sont les types de pied d’atelier vélo ?

De manière générale, les pieds d’atelier vélo sont classés en fonction du système de fixation de leurs bases. Voici donc les différents modèles disponibles sur le marché.

Avec fixation sur le côté

Ce système est le plus utilisé pour les pieds de vélo haut de gamme. La fixation sur le côté est uniquement possible avec une pince rotative à 360°, qui est de loin la meilleure. En outre, elle se distingue par la facilité avec laquelle il se monte et se démonte. C’est aussi le système de fixation le plus adapté à tous les types de cadre de cycle.

Avec fixation sous le cadre

Moins répandus que les pieds d’atelier vélo à fixation sur le côté, les supports dotés de ce système sont les préférés des amateurs. En effet, ils sont moins coûteux et permettent d’intervenir de façon générale sur le vélo. Toutefois, il ne permet pas une rotation à 360°. Cela dit, il n’est pas adapté aux professionnels qui, le plus souvent, ont besoin d’une bonne amplitude pour travailler sur les parties les plus étroites de la bicyclette.

Avec un socle à quatre pieds

Les pieds d’atelier vélo doté d’une base à 4 pieds offrent une parfaite stabilité pendant le travail. Il se pose parfaitement sur le sol et conserve son équilibre. Le souci ici est qu’il prend assez de place. Il ne peut donc pas être utilisé dans un endroit étroit. De plus, sa portabilité est réduite.

Avec un socle à trépied

Les supports équipés d’une base à 3 branches sont les modèles les plus répandus. Le fait est qu’ils sont moins encombrants et offrent une meilleure portabilité. Néanmoins, les pieds d’atelier vélo avec un socle à trépied n’ont pas toujours un bon équilibre et le cycle ne peut s’installer que sur un côté.

pied atelier vélo critères de choix

Quelques avantages des pieds d’atelier pour vélo

Le pied d’atelier vélo, tout comme le GPS, est un accessoire idéal pour tous ceux qui possèdent un vélo, quel qu’il soit. Il offre de nombreux avantages parmi lesquels les plus importants sont ceux énumérés ci-dessous.

Un entretien facile

Avoir un pied d’atelier vélo est la meilleure solution pour entretenir facilement votre vélo. Il vous permet dans un premier temps d’effectuer des réparations le plus simplement possible. Le socle permet de maintenir votre cycle en équilibre pour le graissage des dérailleurs avant et arrière, sans que les roues ne bougent. Aussi, pour changer les roues de votre vélo ou une d'autres pièces, ce support est l’outil indispensable. Le pied d'atelier vélo vous permet, en outre, de gonfler vos pneus ou encore de régler la hauteur de votre selle et de votre guidon. Cet outil vous permet donc de mieux assurer la réparation de votre véhicule à 2 roues.

Un lavage plus complet

Ce support pour vélo est aussi adéquat pour le lavage de votre véhicule. Dans les faits, il facilite le nettoyage grâce à la stabilité qu’il offre au vélo. Vous pouvez, à cet effet, éviter d’exposer votre dos à des tensions qui sont susceptibles d’être douloureuses au fil du temps. Le pied d’atelier vélo vous permet de laver votre cycle, de façon complète, en le mettant dans plusieurs positions. Si la chaîne est recouverte de boue par exemple, vous pouvez renverser le vélo pour mieux nettoyer cette zone. À noter que le pied d’atelier vélo vous permet d'effectuer vos nettoyages à tout moment et en tout lieu, sans l’aide d’un professionnel.

Un bricolage facile en tout lieu

Les travaux de bricolage sont parfois inopinés, ce qui peut parfois vous mettre dans des situations inconfortables. Pour éviter de mettre votre vélo à terre ou contre le mur pour des bricolages, le pied d’atelier vélo est l’outil indispensable. En plus d’assurer le maintien et l’équilibre du vélo, cet accessoire peut être emporté partout, car il se plie facilement.

Une sécurité garantie

Le vélo est un véhicule qui pèse en moyenne 15 kg, certains modèles comme les VAE ou les vélos de road trip pour atteindre les 35 kg. Il est donc un potentiel danger pour les personnes qui les manipulent, que ce soit pendant un lavage ou pendant une séance de bricolage. Avec le pied d’atelier vélo, vous garantissez votre sécurité. En fait, la majorité des personnes préfèrent utiliser la béquille de leur vélo pour des interventions rapides. Pour une longue opération, l’option la plus connue est la mise du vélo à terre. Et pour plus d’audace, certains n’hésitent pas à maintenir le vélo en hauteur avec des sangles. Toutes ces options sont à risque. Le vélo peut vous retomber dessus ou l’inverse peut se produire. Dans les deux cas, vous flirtez avec le danger. Pour plus de sécurité, il est rcommandé d’utiliser un pied d’atelier vélo.

Comment entretenir un pied d’atelier pour vélo ?

Une chose est d’avoir le pied d’atelier vélo qui convient le mieux à votre utilisation et une autre est de le conserver le plus longtemps possible. Nous vous donnons ici quelques conseils d’entretien pour vous aider dans ce sens.

Protégez-le de la rouille

Les matériaux les plus utilisés pour la conception des pieds d’atelier vélo sont des métaux, à savoir l’aluminium, le fer et l’acier. Les tubes sont parfois recouverts d’une couche anti-rouille et anti-corrosion. Mais celle-ci peut s’affaiblir au fil du temps. Aussi, les joints et les vis sont le plus souvent en acier, donc exposés à l’oxydation. Nous vous conseillons, après un lavage par exemple, de sécher votre pied d’atelier vélo de sorte qu’aucune goutte d’eau ne reste sur le support. De plus, gardez votre accessoire dans un endroit sec et aéré.

Nettoyez-le après chaque utilisation

Cet accessoire mérite aussi un nettoyage régulier, qu’il soit utilisé ou non, au même titre que votre vélo. Cette astuce vous permet d’éviter l’accumulation d'huile, de graisse ou encore de boue, dans les jointures du pied d'atelier vélo. Le nettoyage se fait avec un chiffon sec ou une mousse humide pour les taches tenaces. Pour éliminer les résidus de graisse et d'huile, vous pouvez utiliser une éponge et un détergent doux. Cela pour conserver la couche anti-rouille posée sur les tubes.

Notons, pour finir, que le pied d’atelier vélo est le meilleur accessoire pour la pose, l’entretien et la sécurité d’un vélo. Son prix avoisine les 70 € en moyenne certes, mais son rôle est important pour intervenir sur votre cycle de façon confortable. N’hésitez donc pas à vous rendre dans les surfaces spécialisées dans la vente d’accessoires de vélo pour acheter le vôtre. De plus, si vous souhaitez être à l'abri de certains désagréments, il est recommandé de souscrire une assurance vélo.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.